Comment savoir si l’électricité de ma maison est aux normes

5/5 - (1 vote)

Comment savoir si l’électricité de ma maison est aux normes :

Obtenez immédiatement un devis pour la rénovation électrique de votre logement

Que dit la normes (la loi)?

L’article 6 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989, modifié par la loi n° 2000-1208 du 13 décembre 2000, dispose : « Le bailleur est tenu de remettre au locataire un logement décent ne laissant pas apparaître de risques manifestes pouvant porter atteinte à la sécurité physique ou à la santé…

Réponse publiée au JO le :  06/05/2002  page :  2428

« Par conséquent, l’état de l’installation électrique doit s’apprécier en fonction du risque apparent qu’elle peut présenter pour un non-technicien sans qu’il soit nécessaire de procéder, si l’installation, bien qu’ancienne, n’est pas dangereuse, à une quelconque mise aux normes. (…)

 Seuls les travaux qui seraient exécutés sur cette installation devraient être conformes à la réglementation en vigueur au moment de leur réalisation. »

Mon avis en tant qu’électricien :

Obtenez immédiatement un devis pour la rénovation électrique de votre logement

Une nouvelle fois nos législateurs nous offre ici un texte imprécis. Toutefois prenons la logique du texte, les utilisateurs doivent être en sécurité, j’imagine que se sera le souhaits de tout propriétaire qu’il soit bailleur ou occupant du logement, mais précision définissant la limite légal entre une installation dangereuse ou non…

Ainsi pour vous faire votre avis il vous faudra comprendre les différentes sécurités que comporte une installation électrique.

Quelles sont les différentes sécurités électriques importantes dans une habitation

  1. Protéger la maison contre l’incendie d’origine électrique :

La circulation de courant dans des fils électriques provoque leurs échauffements par effet joule. Il est donc primordiale que tout les fils d’une installation électriques soient limités en quantité de courant qu’ils peuvent recevoir (transporté). Cette sécurité est assuré par les disjoncteurs magnétothermiques ou par des fusibles. Cette sécurité est généralement présente dans tous les maisons même anciennes.

Obtenez immédiatement un devis pour la rénovation électrique de votre logement

Deux vérifications sont nécessaires :

  • la première consiste, sur une installation en service et fonctionnel,  à ouvrir tout les portes fusibles et baisser tous les disjoncteurs magnétothermiques, sans couper les interrupteurs différentiels (voir descriptif ci-après), ni disjoncteur réseau, et de vérifier si tous les circuits de la maison sont bien sans alimentation (non fonctionnel). Vous pourrez utiliser un lampe de chevet tester les prises, elle devra être allumée avant la coupure, éteinte pendant, puis de nouveau allumée le réarmement du disjoncteur ou fermeture du porte-fusible.
  • La deuxième devra être faite par un professionnel (organisme de contrôle ou électricien), qui vérifiera que les disjoncteurs ou porte fusibles sont bien calibrés en fonction de la section des fils électrique : 16A maximum pour des fils en 1.5mm²; 20A max pour du 2.5mm² ; 32A max pour du 6mm²…

Je ne parle ici uniquement de fils. Les câbles ne sont qu’une protection de fils électriques.

  • Protéger les personnes contre l’électrisation ou l’électrocution :

Pour bien comprendre il nous faut évoquer deux principes simples :

  • L’électricité cherche toujours à rejoindre la terre.
  • Une installation électrique de qualité va contenir l’ensemble de la circulation du courant et donc éviter les « fuites » de courant.

Protéger contre le contact direct :

Les normes électriques préconisent deux couches d’isolation entre le cuivre transportant le courant et l’utilisateur du logement. Donc dans une installation sécurisé vous ne devez pas pouvoir toucher de fils électrique (1 seul isolant) dans démontage préalable, et encore moins de cuivre nu (hors connexion de terre, voir ci-après) . Les câbles ou gaines contentant des fils comportent deux couches et peuvent être apparents s’ils sont en bon état.

Cette sécurité est souvent bien respecté dans les maisons anciennes à l’exceptions des obturateurs dans les prises. Ces obturateurs sont des caches en plastique qui bloque les orifices des prises et s’ouvrent uniquement lorsque l’on pousse sur les deux entrée en même temps. Ils protègent les petits enfants qui essaieraient d’enfoncer un objet métallique dans une prise.

Protéger les personnes contre une fuite de courant :

Imaginons ici une machine à laver défaillante, elle laisse fuir du courant dans sa carcasse métallique. Cette fuites de courant reste contenu à la machine car elle comporte des pieds en plastique (isolant électrique) et le courant de fuite ne peut pas rejoindre la terre. Lorsque vous, pieds nus sur le carrelage, enlevez le linge mouillé de la machine, vous créez un chemin vers la terre pour cette fuite électrique. Le courant électrique passe par votre corp c’est une cette électrisation, elle peut alors être détecté par l’interrupteur différentiel 30mA qui va couper le courant pour vous protéger . « 30mA » correspond à la sensibilité nécessaire pour qu’un adulte en bonne santé ne subisse  pas de dégât important. Ils existent d’autres interrupteurs différentiel comme les 300mA, ils sont moins sensibles et donc pas suffisant pour protéger une installation domestique.

Pour encore mieux vous protéger, il vous faudra avoir un circuit de terre qui aura pour objectif de fournir un chemin, très faiblement résistant au passage du courant, allant de la carasse de cette machine à laver à la terre. La fuite de courant pourra, dés quelle sera existante, circuler vers la terre. Dans ce cas l’interrupteur différentiel détectera l’anomalie et coupera le courant avant toute électrisation.

Cette connexion de terre correspond à la partie male des prises électriques 2 pôles + terre. Mais attention, la plupart des fabricants de prise, ne font plus que les modèles 2 pôles + terre (2P+T) et donc toutes les prises récemment changées ont cette fiche de terre, mais beaucoup de maison ancienne ont un câblage ne comportant pas de fils de terre (surtout dans les chambres et salon, lié à l’ancienne norme) et donc cette fiche de terre sur cette prise ressente peut très bien ne pas être raccordée et donc parfaitement inutile. Un bon bricoleur pourra vérifier avec un multimètre en position Voltmètre si il existe une tension en la phase et la fiche de terre, mais c’est une manipulation à risque et devra être faite uniquement par des techniciens compétents et avec les équipements de protections  individuels nécessaires. Les bons professionnels auront avec eux un testeur pour vérifier la continuité du circuit de terre et sa résistance sur chaque prises.

Donc la protection contre l’électrisation et l’électrocution est principalement assurée par le interrupteur différentiel 30mA (dit Inter-Diff). Cet élément est généralement en début de ligne (à droite) d’un tableau électrique, il est deux fois plus gros que les disjoncteurs ou portes fusible et comporte un petit bouton noté T pour test, lorsque que vous appuyez sur ce bout l’interrupteur différentiel doit se baisser (couper le courant). Un tableau électrique d’une maison ressente T3 ou T4 comporte souvent 2 à 4 Inter-Diff, mais dans certaines rénovations ou petits logements un seul peut suffire. Il est toujours avec l’indication de sa sensibilité qui devra être au maximum de 30mA pour les habitation.

Pour vérifier si tout les circuits de votre maison sont protéger par un Inter-Diffil vous faudra, sur une installation en service et fonctionnel, couper (provoqué sa disjonction par le bouton test) tous les Inter-Diff et uniquement eux et de vérifier si tous les circuits de la maison sont bien sans alimentation (non fonctionnel). Vous pourrez utilisé un lampe de chevet tester les prises, elle devra être allumée avant la coupure, éteinte pendant, puis de nouveau allumée le réarmement de l’Inter-Diff.

L’autre protection contre l’électrisation et l’électrocution est le circuit de terre. Il est composé d’un ou plusieurs piquet de terre (barre de fer enfoncées dans le sol) d’une barrette de terre et d’un réseau de fils en cuivre nu ou isolés en verre et jaune. La résistant au passage de courant de ce circuit doit être inférieur à 100 Ohms. Cette protection est inutile pour branché des appareils de classe isolation électrique  II symbolisé par deux carré imbriqué Ajouter photo logo classe II, ces appareils se branchent avec des fiche 2 pôles (sans connexion de terre) . Souvent les lampes de chevets, les télévision LED, les chargeur de portable sont de cette classe.

La plupart des maisons de plus de 30 ans ne sont pas aux normes exigées pour les constructions neuves. Il sera nécessaires d’effectué un diagnostique comportant plusieurs tests pour définir son niveau de sécurité : il faudra vérifier que chaque circuits (éclairages, prises, VMC, volet roulant …) est protégé par un disjoncteur magnétothermique et un interrupteur différentiel de 30mA maximum. Ces deux tests (voir descriptif ci-dessus) bien que longs peuvent être réalisés par un utilisateur non électricien car ne demande aucun appareillage spécifique ni démontage. Il sera, bien évidement, plus intéressant d’effectuer ces deux tests, même sans professionnel, que de ne rien tester pour des raisons de coût. Toutefois il sera profitable pour le propriétaire de faire ces deux tests avec un professionnel pour en garantir l’efficacité et économiser du temps sur la facture finale de l’électricien.

Pour la vérifier le calibrage des disjoncteurs et/ou portes fusible ainsi que la continuité et la résistance de terre ils vous faudra probablement faire appel à un artisan électricien ou un organisme de contrôle type APAVESOCOTECDEKRABureau VERITAS

La Redaction
La Redaction

Derniers Articles

Quelle installation électrique pour votre jacuzzi extérieur ?

Quelle installation électrique pour votre jacuzzi extérieur ?

L'installation d'un jacuzzi extérieur nécessite une installation électrique appropriée pour garantir la sécurité de l'utilisateur. Les normes électriques varient d'un pays à l'autre et doivent être respectées pour éviter tout risque d'électrocution. C'est pourquoi il...

Quelle prise électrique choisir pour sa maison ?

Quelle prise électrique choisir pour sa maison ?

La gestion du système électrique et l’utilisation d’appareils électroniques nécessitent des prises et des interrupteurs. Il existe une large gamme de prises électriques qui peuvent rendre la vie quotidienne plus pratique

Obtenez immédiatement un devis de la rénovation électrique de votre logement.

Faite appelle à nos services de l’optimisation à la réalisation de vos travaux de rénovation électrique.